Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Collège La Grande Métairie   PLOUFRAGAN

Au 8 quai de la Métairie, ...Marie-Aude Murail avoue tout !

Publié le 16 Février 2014 par collège in Élèves du collège

Le 6 décembre 2013, nous avons rencontré Marie-Aude Murail, invitée au salon du livre de Ploufragan. Pour préparer cette rencontre, nous avons lu plusieurs romans et étudié un de ses romans policiers, L'assassin est au collège.         

                      

 

Nous avons imaginé un décor des années cinquante pour l'accueillir.Il représentait un bureau de police du 36 quai des Orfèvres : un bureau recouvert de dossiers, un vieux téléphone à fil noir, un porte-manteaux auquel étaient accrochés un imperméable et un chapeau noirs.Le spectacle a alors commencé !

                          

Tout d'abord, les deux Dupont, alias Quentin et Mattéo, ont escorté le suspect Marie-Aude Murail, non sans difficultés, dans le bureau de l'inspecteur : elle a hurlé à plusieurs reprises : « Je veux un avocat ! ». Puis l'inspecteur Berthier, alias Stan Janno,lui a demandé de décliner son identité. Il lui a ensuite montré le lieu du crime ( le collège Saint-Prix) mais aussi les portraits-robots des personnages suspects du roman. Grâce à nos dessins , Marie-Aude Murail a très vite reconnu les personnages qu'elle avait créés et nous a raconté comment elle les avait fabriqués. Mais malheureusement pour l'inspecteur Berthier, Marie-Aude Murail avait un solide alibi .N'ayant trouvé aucun indice , il a été contraint de relâcher l'auteur !

             

Nous lui avons ensuite posé quelques questions sur les autres romans qu'elle avait écrits. Beatriz lui a aussi demandé de reconnaître les inspecteurs célèbres de la littérature et de la télévision : Columbo, Miss Marple, Rouletabille, Sherlock Holmes, Maigret ...et le plus subtil.....l'inspecteur Gadget !

Pour clore ce moment convivial, Marie-Aude Murail a dédicacé nos romans , voici la belle formule qu'elle a écrite pour Emeline : «  Lire c'est un chemin et chacun trouve le sien. »

 

Quelle belle rencontre !

La brigade de 6A

Commenter cet article